Posté par le

Comment remplacer uniquement le lambrequin d’un store extérieur?

Votre lambrequin est désuet ou s’est cassé ? Vous souhaitez le remplacer ? Pas de problème dans cet article, nous vous conseillerons comment changer uniquement le lambrequin de votre store.

Le lambrequin d’un store permet de protéger du soleil

Le lambrequin d’un store est le bout de tissue qui protège les yeux du soleil montant ou descendant. Il faut savoir qu’il est possible de personnaliser le lambrequin du soir comme la coloris et le modèle. Il existe différents types de lambrequin et différentes hauteurs (200mm étant le standard mais vous pouvez commander une taille plus grande si vous le souhaitez)

Mais que faire quand uniquement votre lambrequin est usé ou cassé, mais que la toile de votre store est en bon état ? Dans ce cas la, vous pouvez changer uniquement votre lambrequin et rien ne vous oblige à changer également la toile.

Il est normal que le lambrequin du store est la première du store que vous aller devoir changer car le lambrequin n’est pas protégé contre le vente et l’usure causé par la pluie. Pour la plupart des constructeurs de stores, la garantie accordée sur les lambrequins n’est que de 2 ans contrairement à la toile qui est garantie 10 ans.

En effet, lorsque votre lambrequin est exposé à l’humidité, il peut se dégrader et des moisissures peuvent apparaître. Il est également possible de nettoyer votre lambrequin en le nettoyant avec une brosse et de l’eau. Vous pouvez trouver des produits sur Amazon afin de redonner vie à votre store.

Les différents produits pour entretenir votre lambrequin sont les produits nettoyants, d’imperméabilisation et des produits anti-UV qui permettent de protéger votre store.

Un store reste la protection idéale contre le soleil, le vent et les regards indiscrets. Le lambrequin ajoute une protection solaire supplémentaire et une plus grande intimité. Sachez également qu’il st possible de retirer intégralement le lambrequin, même si d’un point de vue esthétique, cela ne fait pas l’unanimité.

Démonter le lambrequin est une chose aisée. Il suffit de retirer les éléments du store qui pourraient empêcher son retrait (vis chevilles, plaques etc…). Normalement, un tournevis cruciforme devrait vous permettre de retirer le lambrequin. Ensuite, il suffit de le remplacer grâce à lambrequin de chez Reparstores. En effet, Reparstores est partenaire Orpi et vous permettra d’installer un nouveau lambrequin dans votre résidence principale ou secondaire.

Posté par le

Excellent premier semestre 2019 pour l’immobilier de luxe

L’immobilier de luxe en bord de mer a le vent en poupe en poupe. D’après une étude récente réalisée par Lux-Résidence, 41% des futurs acheteurs pensent que l’immobilier de prestige a gagné en attractivité au cours de ces 5 dernières années.

Une augmentation des prix de 11% en moyenne sur un an

Il n’y a pas qu’à Paris que la hausse des prix est importante. Dans les stations balnéaires comme en témoigne les hausses suivantes: +6% à Biarritz (7.000 €/m² en moyenne) ; +10% au Cap Ferret (10.600 €) ; +11% à La Baule (7.400 €/m²) ; +13% à Deauville (5.450 €/m²) et +16% à l’Ile de Ré (7.300 €/m²).

Egalement sur la Côte d’Azur

Le moral des acquéreurs aisé est au plus haut, les mesures prisent par Macron pour attirer des investisseurs étrangers fonctionnenent.  Les années Hollande sont désormais oubliées. Même si les gilets jaunes a pu freiner certains acquéreurs, l’immobilier de luxe a bien tiré son épingle du jeu sur la côte dAzur.

Les biens d’exception mis en vente dans cette agence immobilière de prestige sur la côte d’azur témoigne du dynamisme du marché

La côte d’Azur profite également de la forte demande des clients scandinaves qui achètent des biens à plus d’1,5 millions d’euros.

La Côte d’Azur reste une valeur sûr car les bien en bord de mer sont relativement rares. Avec des taux d’emprunts à un plus bas historique et une abondance de liquidités, le marché de l’immobilier de luxe se porte bien.

Après avoir rebondi à Paris, la tendance repart à la hausse dans le reste de la France pour l’immobilier de luxe

Le marché de l’immobilier repart fortement partout en France et pas juste à Paris. La France compte une quarantaine de marchés d’immobilier de luxe, Paris et la côte d’Azur arrivent en tête. Le marché est soutenu non seulement par des acheteurs français, mais aussi par des acheteurs étrangers avec particulièrement un retour des acheteurs américains, allemands, belges, scandinaves et moyen-orientaux. les acheteurs chinois arrivent également sur ce segment du marché alors qu’autrefois les acheteurs Chinois se concentrait sur l’immobilier plus abordable.

Une exemple sur la Côte d’Azur : le Chateau de Soligny qui vient d’être vendu pour la bagatelle somme de 55 millions d’euros. L’identité de l’acheteur fortunée n’a pas été révélée, mais il s’agirait d’un acheteur de l’Europe de l’Est.

Posté par le

Immobilier : investir dans une résidence de services ?

Lors d’un de mes précédents articles, j’ai commencé à expliquer les avantages et les inconvénients d’investir dans une résidence service. Pour les investisseurs cela peut être l’occasion d’obtenir un rendement intéressant et  des avantages fiscaux.

Mais est-ce réellement un bon plan ? Comment distinguer les bons investissements et surtouts quels sont les pièges à éviter lorsqu’on investit dans une résidence de service ?

Définition d’une résidence de service

Pour comprendre en deux mots l’avantage d’une résidence de services est qu’il s’agit d’un ensemble de logements non médicalisés qui peut s’adapter facilement à la perte d’autonomie des occupants.

Une résidence de service n’est pas un EHPAD (Sigle de établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) qui doit répondre à des normes très strictes.

Un EHPAD est un établissement médicalisé qui accueille des personnes âgées dépendantes (GIR1 à GIR6). La moyenne d’âge en EHPAD est de 85 ans.

En revanche, une résidence sénior est un établissement destiné à des personnes autonomes qui souhaitent pouvoir rester autonome le plus longtemps possible. En investissant dans une résidence sénior, l’acheteur espère pouvoir rester le plus longtemps autonome. Par exemple, s’il se retrouve en fauteuil roulant, l’occupant n’aura pas besoin de quitter la résidence de service pour aller dans un établissement médicalisé et pourra rester plus longtemps autonome. 

Les avantages de l’investissement dans une résidence de service

1) Un marché porteur

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses. D’après l’INSEE en 2050, près d’un habitant sur trois aura plus de 60 ans, contre un sur cinq en 2005. Les statisticiens prévoient également un doublement du nombre de personnes âgées de plus de 85 ans 

Malgré la baisse de pouvoir d’achat des retraités ces dernières années, les personnes âgées ont un pouvoir d’achat important. Leur revenu disponible par ménage est supérieur à celui des jeunes. Ceci s’explique par le montant élevé des salaires versés durant les 30 glorieuses ainsi que par le faible taux de chômage à cette époque.

2) Une fiscalité intéressante

Dans un contexte de vieillissement de la population le gouvernement a mis en place plusieurs incitations fiscales.

  • Le statut LMNP : vous pouvez opter pour le  statut fiscal LMNP (loueur en meublé non professionnel) si au moins un de ces trois critères est validé : vos recettes locatives sont inférieures à 23 000 euros par an, elles sont inférieures aux autres revenus du foyer, vous n’êtes pas inscrit(e) au RCS. Ce statut vous permet de déclarer les loyers perçus en tant que micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) réels simplifiés. Vous bénéficiez alors d’un abattement forfaitaire de 50%.
  • La loi Censi-Bouvard s’applique aux propriétaires de logements neufs en résidences de service. Cette loi est avantageuse car elle vous permet de récupérer l’ensemble de la TVA, soit 20 % de la valeur du bien et vous donne droit à une importante réduction d’impôts, à hauteur de 11 % du prix du bien, étalée sur plusieurs années (de 9 à 15 ans en fonction de la durée de votre engagement de location).

L’investissement dans une résidence de service est optimisé fiscalement et a une rentabilité en moyenne de 4 % à 6 % brut (hors impôt).

3) Faire confiance à un gestionnaire de qualité       

Le choix du gestionnaire est très important tant lors de votre investissement que lors de la revente de votre bien.

Je vous recommande de prendre un gestionnaire connu avec une forte solidité financière Par exemple pour investir dans une résidence service le groupe les Senioriales est une filiale de Pierre & Vacances, leader incontesté sur le créneau des résidences de tourisme et des locations de vacances. Il jouit aujourd’hui d’une notoriété forte et propose des programmes de qualité.

4) Pas de Gestion locative

Choisir un bon gestionnaire c’est s’assurer d’une bonne gestion de son bien mais aussi une revente plus facile de celui-ci. Étant donné que la valeur d’une résidence sénior est fortement dépendante du gestionnaire, il est fortement conseillé de choisir un logement géré par un gestionnaire reconnu.

Classement des gestionnaires de résidence sénior en France en 2018 :

  • Domitys: 89 résidences et 10 601 logements
  • Les Sénioriales : 68 établissements et 3 995 logements
  • Les Hespérides : 42 établissements et 3 416 logements
  • Les Villages d’Or : 41 établissements et 3 397 logements
  • Les Jardins d’Arcadie : 39 établissements et 3 736 logements

5) Une rentabilité élevée

L’investissement en résidence sénior possède une rentabilité comprise entre 4 et 5%, ce qui est très intéressant lorsque l’on sait que le livret A par exemple est à seulement 0,75%.

La plus-value réalisée lors de la cession vient augmenter le rendement total. Si le programme est bien placé, il profitera de la revalorisation du foncier qui augmente plus rapidement que l’inflation.

Les risques de ce type de placement

Le principal risque lié à l’investissement dans une résidence de service est lié au risque d’exploitation.

En effet, si l’exploitant de la résidence sénior fait faillite, vous pouvez perdre l’intégralité de votre placement car la chambre ne sera plus exploitée et ne sera peut être pas reprise par un autre. Le bien devient très difficile à revendre.

En outre, il est important de considérer ce type d’investissement comme long terme.

Si vous avez des questions sur le viager, la répartition des charges ou des calculs viagers, n’hésitez pas à contacter notre équipe au 01 79 75 68 68

Posté par le

Comment marche un monte escalier ?

Beaucoup de maisons sont équipées d’un étage car cela permet d’avoir une plus grande surface habitable. Mais, en vieillissant, monter les marches peut devenir difficile. La solution peut alors être d’installer un monte escalier. Zoom sur cet appareil très utile voire indispensable !

 

Le fonctionnement d’un monte escalier

 

Le monte escalier tel qu’il est proposé par Indépendance Royale est un fauteuil qui sert à accéder aux étages lorsque sa condition physique ne le permet plus.

Il s’agit donc d’un siège s’apparentant à un fauteuil doté d’accoudoirs et de repose-pieds. Celui-ci est fixé sur un rail, généralement à crémaillère, qui suit la pente de l’escalier. Ce dernier est fixé sur les marches de l’escalier. Le fait d’être sur les marches et non contre le mur limite l’envergure des travaux à réaliser afin de le mettre en place.

Par ailleurs, il est équipé d’un bloc moteur qui progresse le long de ce rail pour vous emmener à l’étage ou vous en faire redescendre en toute sécurité.

Pour le faire fonctionner, il vous suffit de vous asseoir dessus et de lui demander de monter ou descendre en utilisant la télécommande qui est fournie avec ou en utilisant les commandes intégrées dans l’accoudoir. Vous avez également la possibilité de l’arrêter même s’il le fait seul une fois arrivé à destination. Pour certains modèles, il est possible de l’appeler lorsque vous êtes à l’étage et que ce dernier est au rez-de-chaussée, une fonctionnalité bien utile si vous êtes plusieurs à vous servir du monte escalier.

 

L’alimentation

 

S’il existe plusieurs modèles de monte escalier comme cela est rappelé sur le blog Astuce santé afin de s’adapter à tous les types d’escaliers qu’ils soient droits, courbés ou en colimaçon, tous ont pour point commun d’être électriques.

Ainsi, tous les appareils fonctionnent grâce à un courant électrique de 220 V. Il est donc indispensable d’avoir une prise à proximité afin de le mettre en fonctionnement. Le fauteuil se charge alors sur les points d’ancrage qui se trouvent aux extrémités du rail c’est-à-dire en haut ou en bas de l’escalier. Ce sont ces deux bas qui sont reliés au courant électrique. Il faut compter 6 heures maximum pour une charge complète. Cependant, il est bon à savoir que le moteur du monte escalier se charge automatiquement, vous n’avez donc rien à faire et cela permet de prévenir tout problème en cas de panne d’électricité par exemple. En effet, certains modèles peuvent faire plus d’une dizaine d’allers et retours sans avoir besoin de se recharger au préalable. En cas de coupure de courant, vous aurez donc toujours la possibilité de vous rendre à l’étage ou d’en descendre en attendant qu’il soit rétabli.

D’un point de vue consommation, elle est équivalente à celle d’une ampoule, à savoir 50 Watts. De plus, cet appareil ne consomme de l’électricité que lorsqu’il se met en charge. Son impact sur votre facture d’énergie sera donc moindre.

 

L’installation de l’appareil

 

D’une manière générale, il faut retenir que c’est le monte escalier qui doit s’adapter à votre maison et non l’inverse. C’est pour cela que vous avez de nombreux choix comme :

  • Le fauteuil : Il prend la forme d’un siège avec accoudoirs et repose-pieds.
  • Le monte escalier debout : Il y a des accoudoirs et un repose-pieds mais pas de siège.
  • La plateforme : Elle est rectangulaire et élévatrice, conçue pour les personnes en fauteuil roulant.

Dans tous les cas, la seule condition pour son installation est d’avoir un escalier mais elle n’impose pas de travaux particuliers. Il peut donc être mis en place partout et simplifier la vie des personnes en permet de mobilité. Pour en savoir plus sur sa pose, cliquez ici.

Posté par le

Pourquoi acheter une Résidence Senior ?

Une fiscalité attractive, un marché potentiel énorme, une demande en forte croissance…

Le rendement proche de 4% en moyenne peu intéresser des investisseurs. Cependant investir dans une résidence sénior présente des avantages et des risques.

La forte augmentation des plus de 60 ans qui vont atteindre 31% de la population en 2035 va vraisemblablement augmenter la demande pour les résidences séniors. Les EPADH commencent à être très recherchés Face à l’augmentation du coût de la vie et aux difficultés à trouver un lieu de vie propre, sécurisé et accessible, le concept de la résidence sénior peut parfois tirer sont épingle du jeu.

Il s’agit par exemple des résidences sénioriales qui ne sont pas uniquement un logement, mais des lieux de vie où il est possible de faire de nombreuses connaissances.

L’avantage d’une résidence Sénior se trouve en grande partie dans les services proposés. Face au vieillissement de la population, il convient de se poser la question s’il y aura assez de résidences séniors disponibles à l’achat.

Voici nos conseils pour investir dans une résidence senior.

Toutes les résidences seniors ne se valent pas

Les principaux critères pour le choix d’une résidence sénior sont les services, la localisation et l’accessibilité.

Par exemple, les Ehpad sont des établissements médicalisés qui doivent avoir obtenu un agrément. En effet, la Direction des affaires sanitaires et sociales (Ddass) doit donner son permis pour leur construction. Leur nombre est donc surveillé, ce qui n’est pas le cas des résidences seniors.

Lors de l’investissement dans une résidence sénior, comme les senioriales, l’importance est la qualité du programme ainsi que sa gestion. Il est donc important que vous ayez bien pris connaissance de tous les éléments du dossier avant d’investir.

Il faut aussi faire votre Due diligence sur les qualités de l’exploitant du programme et pas juste du promoteur.

Comme lors d’un achat en viager, il faut bien comprendre la répartition des charges dans le contrat de bail. La répartition des charges sera précisée dans le contrat de bail.

Pensez à la revente de votre Résidence Senior

Même si cela peut paraître contre intuitif, Je vous conseil de penser lors de votre achat à la revente de votre résidence senior. En effet de nombreuses personnes ont investit dans des programmes où la revente s’avère plus difficile que prévu.

Pour éviter cela pensez aux différents facteurs qui influencent un achat immobilier. Localisation, accessibilité et services sont les maîtres mots.

Les avantages fiscaux peuvent êtres intéressants

Lorsque vous investissez dans une résidence senior, vous récupérez la TVA de 20% car il s’agit du statut de loueur meublé.

Il existe un second avantage fiscal : le mécanisme de l’ARD ( Amortissement Réputé Différé) qui vous permet de toucher vos loyers nets d’impôts durant une période comprise entre 20 et 25 ans

Un achat ou investissement prévoyant

L’avantage d’une résidence senior est qu’elle est adaptée à la perte progressive d’autonomie. Cela permet à une à une personne tout à fait autonome de s’installer dans ce type de logement.

Les résidences séniors permettent donc aux à certaines personnes d’anticiper leurs futurs besoins. Ceci est plus facile à faire lorsqu’elles sont encore valides.

Si l’état de santé d’une personne en résidence sénior se dégrade, elle pourra vraisemblablement être prise en charge plus longtemps dans une résidence sénior que si elle était à domicile en France.

En s’installant dans une résidence senior, il sera donc possible de retarder l’admission dans un établissement spécialisé. La résidence senior sera par exemple souvent pourvu de facilité d’accès pour les personnes en fauteuil roulant et les services tels que la livraison de repas permettent de rester plus longtemps à domicile.

La sélection du programme : ne vous précipitez pas

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est important de se poser les bonnes questions lors de l’investissement dans un programme de résidence senior.

Voici quelques questions à vous posez afin d’éviter les pièges:

1) Depuis quand cette résidence est-elle ouverte ? Si cela fait longtemps qu’elle est ouverte, il est intéressant de voir le taux d’occupation ainsi que l’état général des bâtiments. Comment le programme a-t-il vieillit ? Y-a-t-il d’importants travaux de rénovation à prévoir au sein de la résidence ?

Si la résidence est ouverte depuis quelques années, le taux d’occupation est extrêmement important. Si celui-ci est bas, le gérant du programme a peut être du mal à faire la promotion de la résidence. Un groupe peut avoir plus de facilités car il a davantage de moyens de financer des campagnes de promotion du programme.

2) Si il s’agit d’une VEFA, il vous faudra prévoir le financement afin de pouvoir faire face à la période où vous n’allez pas recevoir de loyer. Il faut donc prévoir la trésorerie suffisante afin d’éviter les mauvaises surprises.

3) Quel est le montant à vous acquitter obligatoirement chaque mois? Si le bien n’a pas de locataire, vous devrez payer mensuellement les charges qui peuvent être élevées. Il convient de bien anticiper ce risque lors de l’achat d’une résidence senior.

Si vous avez des questions sur le viager, la répartition des charges ou des calculs viagers, n’hésitez pas à contacter notre équipe au 01 79 75 68 68

Posté par le

Vendre un Bureau en Viager !

Dans cette vidéo, j’explique le cas d’un client qui souhaite vendre un bureau en nue-propriété avec une réserve d’usufruit pendant 10 ans. 

Le bien sera donc libre dans 10 ans.

Voici la vidéo qui explique les caractéristiques de la transaction :

Voici les avantages pour le vendeur : 

  1. Le vendeur conserve la possibilité d’utiliser le local commercial pendant 10 ans et donc de poursuivre son activité.
  2. Le vendeur dégage  de l’argent qu’il peut utiliser pour financer son entreprise ou un autre projet de rénovation. Il pourra par exemple, rénover un autre bien immobilier.

Voici les avantages pour l’acheteur: 

  1. L’acheteur achète un bien avec une décôte intéressante car le vendeur bénéficie d’une réserve d’usufruit. Il achète donc moins cher un local situé dans un emplacement idéal et réalise un placement sécurisé.

Vous avez un projet de vente en viager?

Nos experts sont à votre écoute au 01 79 75 68 68.