Posté par le

Faut il acheter en viager quand le marché de l’immobilier baisse?

La plupart des investisseurs qui désirent se lancer dans un achat en viager, un type d’investissement qui attire de plus en plus de gens, surtout les jeunes, en France, se demande toujours si acheter en viager peut être intéressant ou non dans une période où le prix de l’immobilier baisse.

En France, le marché de l’immobilier suit une tendance baissière depuis la crise de 2011. Cela ne signifie pas forcément que ce mode d’investissement n’est pas profitable pour le moment. Cependant, si vous comptez acheter en viager sur le marché français, ces quelques informations peuvent vous aider à vous décider sur l’action à entreprendre.

L’évolution du marché de l’immobilier

Quel que soit votre projet, investir dans un viager occupé ou vous lancer dans l’achat d’un viager libre, vous devrez toujours tenir compte de l’évolution du marché immobilier avant de conclure votre projet.

En France, le marché de l’immobilier a connu une dégradation depuis fin 2011. Les ventes ont baissé progressivement dans différentes villes de façon non proportionnelle par rapport à la croissance des prix. Entre 2004 et 2014, le marché des appartements a connu des bas et des hauts, pour terminer avec une tendance baissière jusqu’en 2015.

Les prix n’ont pas cessé de monter de 2004 à 2008. En 2009, les prix ont à nouveau rebondi et ont connu une croissance constante quoique très lente, jusqu’en 2011 période durant laquelle la crise a frappé le marché immobilier. Au cours de l’année 2011, ils ont baissé puis ont repris une légère hausse vers la fin 2011. Au début de l’année 2012, on a constaté une baisse des prix, puis une petite amélioration en début 2013. Les prix ont encore chuté pour ensuite conserver son rythme actuel. Le marché suit ainsi une tendance baissière de façon constante depuis 2011 jusqu’à ce jour. Toutefois, en partant de la base de 2004, le marché est tout de même en hausse.

Sur les marchés des maisons, on remarque que les crises économiques de 2008 et 2011 ont eu un un impact considérable sur le marché de l’immobilier et la vente en viager. Après avoir connu un essor considérable depuis 2004 à 2008. Une forte baisse des prix a été constaté lorsque la crise a éclaté. Jusqu’en 2011, les prix des maisons n’ont pas arrêté de monter puis sont descendus lorsqu’une nouvelle crise économique a touché la France. De 2011 à 2014, s’ensuit une tendance baissière du marché des maisons.

En 2014 dans les grandes villes, cette baisse de prix a été plus fortement ressentie sur l’axe Paris-Nice, où les prix ont chuté en moyenne de 2 à 4 %, que dans le reste de la France où elle a été inférieure à 1 %.

Cette modération est dû d’une baisse considérable du taux des crédits immobiliers, passés en moyenne de 3,6 % à 2,5 % dans la région parisienne.

france-2013-t4-priximmo

Faut-il donc acheter ou attendre que le marché reprenne ? 

Avant de prendre la décision d’acheter en viager, il faudra anticiper la tendance future que va prendre le marché de l’immobilier en France, en général. Vu que la tendance baissière se poursuit depuis plus de 4 ans, la solution ne consiste pas à attendre que le marché de l’immobilier reprenne. En effet, il est plus judicieux d’investir dans un contrat de longue durée, en espérant que le marché puisse rebondir dans cinq ou dix ans. Quoi qu’il en soit, la fixation du prix de vente en viager doit tenir compte de cette évolution du marché. Le vendeur et l’acheteur doivent ainsi essayer de trouver une meilleure entente et faire en sorte de définir un contrat profitable pour chaque partie.

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *