Posté par le

Excellent premier semestre 2019 pour l’immobilier de luxe

L’immobilier de luxe en bord de mer a le vent en poupe en poupe. D’après une étude récente réalisée par Lux-Résidence, 41% des futurs acheteurs pensent que l’immobilier de prestige a gagné en attractivité au cours de ces 5 dernières années.

Une augmentation des prix de 11% en moyenne sur un an

Il n’y a pas qu’à Paris que la hausse des prix est importante. Dans les stations balnéaires comme en témoigne les hausses suivantes: +6% à Biarritz (7.000 €/m² en moyenne) ; +10% au Cap Ferret (10.600 €) ; +11% à La Baule (7.400 €/m²) ; +13% à Deauville (5.450 €/m²) et +16% à l’Ile de Ré (7.300 €/m²).

Egalement sur la Côte d’Azur

Le moral des acquéreurs aisé est au plus haut, les mesures prisent par Macron pour attirer des investisseurs étrangers fonctionnenent.  Les années Hollande sont désormais oubliées. Même si les gilets jaunes a pu freiner certains acquéreurs, l’immobilier de luxe a bien tiré son épingle du jeu sur la côte dAzur.

Les biens d’exception mis en vente dans cette agence immobilière de prestige sur la côte d’azur témoigne du dynamisme du marché

La côte d’Azur profite également de la forte demande des clients scandinaves qui achètent des biens à plus d’1,5 millions d’euros.

La Côte d’Azur reste une valeur sûr car les bien en bord de mer sont relativement rares. Avec des taux d’emprunts à un plus bas historique et une abondance de liquidités, le marché de l’immobilier de luxe se porte bien.

Après avoir rebondi à Paris, la tendance repart à la hausse dans le reste de la France pour l’immobilier de luxe

Le marché de l’immobilier repart fortement partout en France et pas juste à Paris. La France compte une quarantaine de marchés d’immobilier de luxe, Paris et la côte d’Azur arrivent en tête. Le marché est soutenu non seulement par des acheteurs français, mais aussi par des acheteurs étrangers avec particulièrement un retour des acheteurs américains, allemands, belges, scandinaves et moyen-orientaux. les acheteurs chinois arrivent également sur ce segment du marché alors qu’autrefois les acheteurs Chinois se concentrait sur l’immobilier plus abordable.

Une exemple sur la Côte d’Azur : le Chateau de Soligny qui vient d’être vendu pour la bagatelle somme de 55 millions d’euros. L’identité de l’acheteur fortunée n’a pas été révélée, mais il s’agirait d’un acheteur de l’Europe de l’Est.

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *