Posté par le

Comment marche un monte escalier ?

Beaucoup de maisons sont équipées d’un étage car cela permet d’avoir une plus grande surface habitable. Mais, en vieillissant, monter les marches peut devenir difficile. La solution peut alors être d’installer un monte escalier. Zoom sur cet appareil très utile voire indispensable !

 

Le fonctionnement d’un monte escalier

 

Le monte escalier tel qu’il est proposé par Indépendance Royale est un fauteuil qui sert à accéder aux étages lorsque sa condition physique ne le permet plus.

Il s’agit donc d’un siège s’apparentant à un fauteuil doté d’accoudoirs et de repose-pieds. Celui-ci est fixé sur un rail, généralement à crémaillère, qui suit la pente de l’escalier. Ce dernier est fixé sur les marches de l’escalier. Le fait d’être sur les marches et non contre le mur limite l’envergure des travaux à réaliser afin de le mettre en place.

Par ailleurs, il est équipé d’un bloc moteur qui progresse le long de ce rail pour vous emmener à l’étage ou vous en faire redescendre en toute sécurité.

Pour le faire fonctionner, il vous suffit de vous asseoir dessus et de lui demander de monter ou descendre en utilisant la télécommande qui est fournie avec ou en utilisant les commandes intégrées dans l’accoudoir. Vous avez également la possibilité de l’arrêter même s’il le fait seul une fois arrivé à destination. Pour certains modèles, il est possible de l’appeler lorsque vous êtes à l’étage et que ce dernier est au rez-de-chaussée, une fonctionnalité bien utile si vous êtes plusieurs à vous servir du monte escalier.

 

L’alimentation

 

S’il existe plusieurs modèles de monte escalier comme cela est rappelé sur le blog Astuce santé afin de s’adapter à tous les types d’escaliers qu’ils soient droits, courbés ou en colimaçon, tous ont pour point commun d’être électriques.

Ainsi, tous les appareils fonctionnent grâce à un courant électrique de 220 V. Il est donc indispensable d’avoir une prise à proximité afin de le mettre en fonctionnement. Le fauteuil se charge alors sur les points d’ancrage qui se trouvent aux extrémités du rail c’est-à-dire en haut ou en bas de l’escalier. Ce sont ces deux bas qui sont reliés au courant électrique. Il faut compter 6 heures maximum pour une charge complète. Cependant, il est bon à savoir que le moteur du monte escalier se charge automatiquement, vous n’avez donc rien à faire et cela permet de prévenir tout problème en cas de panne d’électricité par exemple. En effet, certains modèles peuvent faire plus d’une dizaine d’allers et retours sans avoir besoin de se recharger au préalable. En cas de coupure de courant, vous aurez donc toujours la possibilité de vous rendre à l’étage ou d’en descendre en attendant qu’il soit rétabli.

D’un point de vue consommation, elle est équivalente à celle d’une ampoule, à savoir 50 Watts. De plus, cet appareil ne consomme de l’électricité que lorsqu’il se met en charge. Son impact sur votre facture d’énergie sera donc moindre.

 

L’installation de l’appareil

 

D’une manière générale, il faut retenir que c’est le monte escalier qui doit s’adapter à votre maison et non l’inverse. C’est pour cela que vous avez de nombreux choix comme :

  • Le fauteuil : Il prend la forme d’un siège avec accoudoirs et repose-pieds.
  • Le monte escalier debout : Il y a des accoudoirs et un repose-pieds mais pas de siège.
  • La plateforme : Elle est rectangulaire et élévatrice, conçue pour les personnes en fauteuil roulant.

Dans tous les cas, la seule condition pour son installation est d’avoir un escalier mais elle n’impose pas de travaux particuliers. Il peut donc être mis en place partout et simplifier la vie des personnes en permet de mobilité. Pour en savoir plus sur sa pose, cliquez ici.

Facebooktwitterlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *