Vendeur : le Crédirentier

Qu’est-ce qu’un crédirentier ?

Il s’agit du bénéficiaire de la vente en viager.

Son statut :

Ni propriétaire, ni locataire, son statut sera à déterminer lors de la signature du contrat de vente. Il varie selon le type de la vente, en viager libre ou en viager occupé.

Il peut être bénéficiaire de la jouissance du bien, être usufruitier du bien ou ne plus profiter du bien.

Les avantages du crédirentier

infographie - Pourquoi vendre en viager

A travers le viager, le crédirentier profite d’un revenu régulier supplémentaire supérieur à ce que pourrait lui apporter un bien en location.

En gardant la jouissance du bien, il peut tout à fait continuer à disposer du logement jusqu’à son décès. Il peut y avoir plusieurs crédirentiers, on parlera alors de « rente assise sur plusieurs têtes ».

Le crédirentier peut également prévoir un droit de réversion sur son conjoint. Dans un cas comme dan
s l’autre, la rente est payable jusqu’au décès du dernier vivant.Transaction Immobilière

Les rentes en viager profitent d’un abattement au titre de l’impôt sur revenu. Le pourcentage varie selon l’âge du crédirentier à la signature du contrat.

Décès du crédirentier

Le viager s’arrête dès le décès du crédirentier (ou du dernier des crédirentiers), et ce peu importe la cause. S’ensuit l’arrêt du paiement de la rente et donc l’extinction des éventuels droits d’usage et d’usufruit.

Selon le cas de figure, le décès prématuré du crédirentier peut conduire à l’annulation du contrat de vente, notamment si le vendeur décède dans les 20 jours suivant la signature du contrat, d’une maladie dont il était atteint au moment de la signature.