Assurance Viagère

L’assurance viagère : une assurance contre les évènements exceptionnels

Cette assurance permet à l’acheteur de s’assurer s’il décède avant le vendeur ou si le vendeur a une durée de vie exceptionnelle.

Lors d’un décès

La vente en viager est fondée sur l’incertitude de la durée de vie du vendeur. Malheureusement, il n’est pas iMortmpossible quel’acheteur décède prématurément avant le vendeur. Si aucune assurance n’a été souscrite, c’est donc aux héritiers de prendre en charge le paiement des rentes.

Dans le cas contraire, le paiement de la rente sera à la charge de l’assurance.

Les rentes restantes sont converties en capital. Il est possible que le capital versé par l’assurance soit calculé sur le capital initial, mais ce cas est rare.

Ce capital sera reversé par l’assurance aux héritiers afin que ceux-ci soient en mesure de payer le vendeur.

Pour bénéficier de cette assurance, il faut généralement y souscrire dès la signature du contrat.

Le taux de la prime d’assurance décès est estimé selon l’âge de celui qui y souscrit, mais aussi sur le capital qu’il reste à payer.

Durée de vie exceptionnelle du vendeur

Longévité exceptionnelleDu fait de l’augmentation de notre espérance de vie et étant donné que le contrat en viager se termine lors du décès du vendeur, beaucoup d’acheteurs souscrivent à une assurance longévité exceptionnelle.

En effet, si le propriétaire du bien immobilier connaît une durée de vie très longue, l’acheteur se trouvera dans une situation peu favorable : il paiera une somme supérieure à la valeur réelle du bien.

Pour éviter ce désagrément, les acheteurs font parfois le choix de souscrire à l’assurance longévité exceptionnelle.

Cette assurance a pour avantage de prendre en charge le paiement si celui-ci devient trop long. L’échéance de cette prise en charge est d’ailleurs planifiée dans le contrat d’assurance.

Une fois que la durée de paiement prévue dans le contrat est dépassée, la rente n’est plus indexée. Ainsi, l’acheteur peut voir son pouvoir d’achat diminuer.

Il est donc important que le vendeur soit informé de cette clause. Celui-ci pourra d’ailleurs demander qu’une rente supérieure lui soit versée.